Carnet de vaccination électronique

Les infirmières libérales jouent un rôle important dans le suivi vaccinal de la population. Cependant, leur participation n'est pas mesurée et valorisée. 
De plus, elles ne disposent pas aujourd'hui d'un soutien suffisant pour les accompagner dans leur mission vaccinale, notamment la traçabilité, le suivi pluri-professionnel (partage d'informations avec le médecin traitant) et la communication avec les patients. 

Objectifs du carnet de vaccination électronique de MesVaccins.net : 

  • système expert capable de personnaliser l'information et d'aider le professionnel de santé à prendre les bonnes décisions
  • assurer la traçabilité sans perte de temps (notamment pour l'infirmière)
  • faciliter le partage d'informations et des recommandations vaccinales avec le patient et les professionnels de santé composant son cercle de soins
  • statistiques d'activité par cabinet infirmier

Quels avantages pour les infirmières libérales ?!

  • application mobile MesVaccinsPros adaptée à la profession ; elle peut s'utiliser hors connexion internet
  • utilisation en mode "équipe" : partage de CVE de la patientèle entre les IDELS d'un même cabinet
  • les médecins et les pharmaciens libéraux de la région sont aussi équipés !

Votre union régionale vous paie l'abonnement à MesVaccins.net pour vous inciter à utiliser le site internet et l'application mobile pour votre patientèle dès la campagne antigrippale 2019 ! 

Modalités pratiques : 

  1. Les inscriptions se font par cabinet infirmier : remplissez le tableau (à télécharger ci-contre) et renvoyez-le à l'adresse contact@mesvaccins.net 
  2. la société MesVaccins.net crée un compte professionnel par infirmière d'un même cabinet pour paramétrer le mode "équipe"
  3. chaque infirmière du cabinet recevra un courriel contenant un mot de passe provisoire pour ouvrir son compte pro et l'utiliser
  4. au bureau, une infirmière du cabinet crée les CVE de la patientèle à l'ordinateur (carte CPS requise)
  5. ensuite, les CVE seront tous accessibles aux infirmières du cabinet tant grâce à l'application MesVaccinsPro que depuis un ordinateur de bureau
  6. vaccinez et tracez l'acte dans l'application !

Foire aux Questions

Q1 : Dans le cas où l'infirmière libérale crée le CVE du patient, comment se passe la demande d'autorisation préalable de la part du patient concerné? 

R1 : Si l'infirmière crée le CVE du patient sans le partager avec lui, alors on considère qu'il s'agit d'une extension du dossier patient soumise aux mêmes exigences que les dossiers patients gérés avec le logiciel métier (droit d'accès et de rectification des données par le patient, affichette CNIL dans la salle d'attente, pas de nécessité de recueillir l'accord explicite du patient). Un CVE créé par une infirmière et non partagé avec le patient est appelé "CVE privé". 

Q2 : L'infirmière pourra-t-elle créer et utiliser un CVE si le patient ne dispose pas d'un téléphone portable? 

R2 : Oui. Pour un CVE privé, ni le téléphone ni une adresse électronique du patient ne sont nécessaires. 
Pour un CVE partagé en revanche, seule l'adresse électronique du patient est requise. Elle peut être celle du responsable légal ou du tuteur. A noter que le patient peut accéder à son CVE via son téléphone portable ou un ordinateur. 

Q3 : Quel sera le tarif appliqué aux infirmières libérales après la phase d'implantation de 3 années payées par l'union régionale? 

R3 : D'ici trois ans, l'Assurance-Maladie, qui doit intégrer le CVE dans le DMP, aura le temps de mettre en place une organisation qui permettra à chaque infirmière libérale d'utiliser l'outil sans occasionner de coût supplémentaire. 
L'intérêt d'initier la présente démarche est précisément de fixer dans la pratique et l'usage le rôle des infirmières dans la vaccination. 
Si dans trois ans le CVE n'est toujours pas intégré dans le DMP mais que les infirmières libérales sont très nombreuses à l'utiliser et à l'apprécier, votre union régionale devra étudier la possibilité de poursuivre le contrat avec la société MesVaccins.net.